Conseil

Permanence de conseil aux victimes

À la suite d’un acte de violence, les victimes peuvent se sentir abandonnées et démunies. La permanence de conseil de Basse-Saxe est là pour vous dès que vous en avez besoin. Nous accompagnons les personnes concernées et défendons leur perspective et leur point de vue. Nous vous accordons tout le temps nécessaire et permettons de longs entretiens.

Voici quelques exemples illustrant comment nous pouvons vous aider en consultation :

  • Nous vous aidons à effectuer le travail émotionnel lié à l’acte vécu et, si vous le souhaitez, à trouver un accompagnement thérapeutique
  • Nous vous informons sur les possibilités légales, comme le dépôt de plainte, la constitution de partie civile, la protection des victimes, etc.
  • Si besoin, nous vous accompagnons au commissariat, aux consultations légales, lors de démarches auprès des autorités et aux visites médicales
  • En cas de procès, nous vous aidons à le préparer et vous accompagnons aux audiences
  • Nous vous présentons les possibilités de financement et d’indemnisation et vous aidons à en faire la demande
  • Ensemble, nous travaillons à l’élaboration de mesures à long terme permettant d’améliorer votre situation
  • Nous offrons également la possibilité d’échanger avec d’autres personnes concernées
  • Sur demande, nous dénonçons publiquement le problème des attaques racistes, antisémites et d’extrême-droite

Toutes les consultations s’adaptent à vos besoins personnels. Notre équipe n’agit qu’avec votre accord.

Notre offre est volontaire, confidentielle et gratuite.

Conseil aux proches et témoins

En tant que proche ou ami.e, il peut être difficile d’avoir affaire à des agressions racistes, antisémites et d’extrême-droite dans le cercle familial ou amical. Souvent, les personnes les plus proches de la victime ne savent pas comment gérer la situation. Des questions surgissent, comme : « Comment puis-je aider ? », « Vais-je dire quelque chose qu’il ne faut pas ? », ou « Dois-je moi aussi avoir peur maintenant ? ». Nos conseillers.ères tentent de trouver, avec vous, des réponses à ces questions. Nous offrons un soutien émotionnel et conseillons quant aux façons d’aider la victime.

Nous vous conseillons également si vous avez été témoin d’un incident. Les personnes ayant vécu ou assisté à un acte xénophobe se sentent souvent dépassées. Outre les questions quant à la marche à suivre, des sentiments de culpabilité et de peur peuvent surgir. Nous vous aidons à signaler l’incident et vous accompagnons également pour le surmonter et le travailler psychologiquement.

Vous pouvez également faire face à des expériences de violence raciste, antisémite et d’extrême-droite si vous vous engagez pour un vivre-ensemble tolérant et contre la xénophobie. Nous vous aidons à analyser ces expériences, à les surmonter et nous vous conseillons quant à de futures stratégies pour les gérer.

Comment conseillons-nous ?

Nos consultations résultent de votre décision et s’adaptent à vos besoins. Si après une agression, votre auto-perception a été bousculée, nous vous aidons à retrouver vos ressources personnelles et à renforcer votre perception de vous-même. Nous respectons le cadre de vie et l’autodétermination des personnes qui nous consultent et trouvons des solutions ensemble : c’est vous qui décidez des étapes.

Nous vous conseillons aussi bien en personne que par téléphone ou par visioconférence. Notre priorité est que vous vous sentiez en sécurité et accepté.e.

Notre travail est…

  • Confidentiel. Toutes les consultations sont strictement confidentielles. Sur demande, nous conseillons également de façon anonyme.
  • Non-burocratique. Nous conseillons toutes les personnes, indépendamment de leur situation légale en matière de séjour.
  • Engagé. Nous sommes aux côtés des personnes concernées et soutenons leurs intérêts.
  • Adapté aux besoins. Nous agissons selon les souhaits et besoins des personnes concernées. Nous consulter n’engage pas à déposer plainte ou à déclarer une infraction.
  • Flexible. Nos employé.e.s peuvent se déplacer et se rendre chez vous si besoin.
  • Plurilingue. Nous assurons une communication fluide grâce à des interprètes.
  • Indépendant. Nous agissons indépendamment des autorités et autres institutions étatiques.
  • Gratuit.

Prendre un rendez-vous

Si après une agression raciste, antisémite ou d’extrême-droite, vous avez besoin de soutien en tant que victime, proche, ami.e ou témoin, nous sommes là pour vous. Nous vous conseillons en personne, par téléphone, par e-mail ou encore de façon anonyme sur demande.

Prenez contact avec nos conseillers.ères :

Guide : que faire après une agression ?

Mettez-vous en sécurité

Votre sécurité passe avant tout ! Essayez de vous échapper et de vous mettre à l’abri.

Demandez de l’aide

Demandez de l’aide à d’autres personnes et parlez aux témoins de l’incident.

Documentez l’incident

Photographiez vos blessures, le lieu de l’agression et tous les objets environnants (par ex. les pierres, les tessons de verre, les bouteilles, les autocollants, les habits). Laissez tout en l’état et ne touchez à rien sur le lieu de l’agression !

Allez chez le médecin

Faites-vous ausculter et demandez au médecin de consigner toutes les blessures. En cas d’urgence, il est possible d’être pris.e en charge même sans carte d’assurance maladie.

Ne restez pas seul.e

Racontez à votre famille et à vos ami.e.s ce qu’il vous est arrivé. Vous n’êtes pas coupable et n’avez pas à avoir honte. Ne restez pas seul.e avec vos sentiments et acceptez les soutiens.

Rédigez un protocole des faits

    • Notez tous vos souvenirs concernant l’incident :
    • Quand et où a-t-il eu lieu ?
    • Que s’est-il passé exactement ? Que s’est-il passé après ?
    • Combien de personnes étaient impliquées ? À quoi ressemblaient-elles physiquement ?
    • Quelles blessures et quels dommages ont été causés ?
    • Y avait-il des témoins et qu’ont-ils vu ?

Vous pouvez informer la police

C’est à vous de décider si vous souhaitez impliquer la police ou non. Vous pouvez appeler la police immédiatement sur le lieu de l’agression, ou vous rendre plus tard au commissariat pour signaler l’incident. Vous n’êtes pas obligé.e d’y aller seul.e. Vous pouvez demander à des proches, des ami.e.s ou des employé.e.s des permanences de conseil locales de vous accompagner. Si vous souhaitez faire une déposition, vous avez le droit à un.e interprète. Le contact avec la police n’a pas de conséquences négatives sur votre droit de séjour en Allemagne.

Cherchez de l’aide

Les permanences de conseil aux victimes sont là pour vous ! Nous vous aidons si vous avez subi des violences racistes, antisémites ou d’extrême-droite. Nous aidons également les proches et les témoins. C’est vous qui décidez si vous préférez une consultation personnelle ou anonyme. Vous décidez également du lieu de la consultation. Notre offre est confidentielle, indépendante et gratuite. Vous pouvez nous consulter même sans papiers d’identité valables.

Vous trouverez ici davantage d’informations sur nos offres de conseil.